Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations

Un mariage zéro déchet, c'est possible ?

par Nastasia le 07 janv. 2020 à 13h10

À l’heure où l’urgence climatique se fait ressentir, avec un mois de décembre sans neige et un été plus que caniculaire, la tendance vers un mode de vie plus minimaliste et plus éthique émerge. Avec elle, l’objectif zéro déchet se répand aussi. Mais est-ce applicable pour un mariage ? Eh bien oui !

 
Alors même s’il est quasiment impossible de ne produire aucun déchet lors d’un événement, gardez en tête que chaque petit geste compte pour notre planète et que ces choix pourront aussi réduire le coût de votre mariage.

 

1) LES FAIRE-PART 

Un mariage commence bien évidemment avec des faire-part. Pour éviter de produire une tonne de papiers, il est possible d’envoyer ses « save the date » avec Internet. A l’ère du numérique, cela ne choquera pas grand monde. Créez une boîte mail spéciale pour votre mariage (exemple : laureetjulien@gmail.com) et partagez à vos proches une jolie carte d’invitation digitale.

Toutefois pour les plus traditionnels, qui préféreront un format qu’on peut toucher, des entreprises proposent des faire-part en papier recyclé et imprimés à l’encre végétales. Plus original encore, les faire-part en papier ensemencé qu’on peut planter !

 
 
 

2)    LES TENUES

Ensuite vient le choix des tenues. Sachez qu’il est tout à fait possible de louer sa robe de mariée et le costume de son bien aimé. Puisqu’en général, on n’a pas l’occasion de reporter ces vêtements, les louer peut être une bonne option.

Vous pouvez également trouver votre robe dans des boutiques vintage spécialisées, sur Internet ou encore au sein même de votre famille pour un côté symbolique !
Et si vous souhaitez vraiment acheter une jolie pièce, faites-le ! Il faut savoir faire des concessions. Cependant, préférez de belles matières naturelles et une création faite main, si possible française.
Pour ce qui est des alliances, vous pouvez les faire fabriquer par un artisan avec de l’or recyclé ou de même que la robe, prendre des bijoux de famille avec une forte valeur émotionnelle. Il est très courant d’utiliser les alliances des grands-parents.
 

 

3)    LE LIEU

Une fois ces étapes passées, il s’agit de trouver LE lieu qui vous correspondra. Petit conseil : plus le lieu aura du cachet, moins il sera nécessaire de le décorer. Et donc par conséquent, moins de déchet.

Si vous désirez vraiment allez au bout de cet événement éthique, choisissez-le pas trop loin du lieu de la cérémonie et de votre domicile. Les déplacements en voiture seront ainsi réduits. Au minimum, pensez à inciter vos invités à faire du co-voiturage. Cela ne fait qu’un seul Sam et diminue encore les émissions de gaz à effet de serre. La Terre vous remercie.
Lors de votre sortie de la mairie ou de l’église, conseillez à vos invités de jeter plutôt des pétales de fleurs ou des bouts de lavande, bien plus mignon et écolo que les traditionnels confettis.


 
 

4)    LA DÉCORATION

Maintenant que vous avez votre lieu de rêve, place à la déco ! Le mot d’ordre à ce sujet est d’acheter le moins possible et de bannir les objets à usage unique. Exit la vaisselle en plastique, les nappes en papier et les pailles à tout va. On opte plutôt pour de la vraie vaisselle, des nappes et des housses de chaise en tissu et on compte sur ses invités pour ne rien casser. En plus, le résultat est bien plus chic !

Pour ce qui est des décorations type suspension, lumières, etc. tout se trouve facilement en location. Vous pouvez faire le reste vous-même en utilisant des matériaux naturels : palettes en bois, rondins, bouteilles en verre, chutes de tissus et compagnie. Avec la mode du chic et champêtre, on peut y aller ! Sur ce coup-là, Pinterest est votre ami, il regorge d’idées DIY très simples à réaliser.
Enfin, il faut savoir que les fleurs coupées sont bien souvent cultivées sous serre. Alors bien qu'elles soient très jolies, ce mode d’agriculture pollue énormément. Plusieurs alternatives s’offrent donc à vous : fleurs séchées, fleurs en pot, fleurs en vrac et même fleurs en papier ! Il ne reste plus qu’à choisir ou planter vos graines maintenant ! Sinon, accordez-vous ce petit plaisir et n’oubliez pas d’en offrir aux invités J

 
 

5)    LE REPAS

Place à table ! Pour le menu, oubliez l’exemplaire individuel et préférez le noter sur une belle ardoise style campagne avec les plans de table et un placement libre.

En ce qui concerne le repas, on essaie de prévoir le nombre exact d’invités, d’adultes et d’enfants. Cela permet au mieux d’adapter les portions afin de gaspiller le moins possible. L’option buffet est aussi à envisager car elle permet à vos convives de manger à leur faim, sans laisser dans l’assiette.
Le choix du traiteur est aussi important ! Sélectionnez-en un pas trop loin, qui cuisine avec des produits locaux de saison et de qualité. Agriculture biologique et cuisine végétarienne sont les bienvenues.
Aussi, on bannit les bouteilles en plastique et on les remplace par des carafes en verre. Pareil pour les sodas, il est possible de fouiner un peu et d’en trouver fabriqués par des producteurs locaux. Au moment du café, essayez de vous arranger avec votre traiteur pour avoir un percolateur qui pourra moudre le café en vrac. De même pour le thé, de l’eau chaude et des sachets en tissu recyclables feront parfaitement l’affaire !
Autre bonne idée pour pallier au gaspillage alimentaire : installer des petits sceaux à compost. Les déchets organiques feront un excellent engrais !
 
 
 

6)    LES CADEAUX

Et pour clore cette belle soirée et remercier vos invités, vous pouvez optez pour des cadeaux consommables, utiles et éco-responsables. Pourquoi pas des petits pots de miel ou de confiture d’un producteur local ? Ou encore un savon aux initiales des mariés ? Le tout, glissé dans un tote bag en coton, afin d’inciter les proches à agir eux aussi, pour la planète.

 
 

C’en est tout pour cette longue liste de conseils. Au final, posez-vous les bonnes questions. De quoi avez-vous réellement besoin ? Est-ce que ça vaut le coup d’être acheté ? Et préférez la qualité à la quantité.

Le zéro déchet c’est aussi ça, consommer moins mais mieux. Alors on n’oublie pas : des cycles de transport courts, pas d’objets jetables, pas de gaspillage et beaucoup d’amour !